Actu

Pourquoi je vote le traité européen...

 

lundi 1er octobre 2012, par Gwendal Rouillard.

A travers les discussions sur le paquet européen qui débuteront le 2 octobre prochain au Parlement, nous débattrons de l’avenir de l’Europe et la capacité de la France à la réorienter...

En ratifiant, en effet, ce « paquet européen », nous permettrons la mise en œuvre de nouvelles orientations pour une Europe de la croissance et de l’emploi.

Grâce aux négociations durement menées par notre Président de la République lors du Conseil européen des 28 et 29 juin 2012, la France a obtenu un pacte de croissance, l’engagement de l’union bancaire et une solidarité bancaire et financière accrue.

Ce pacte représente une avancée importante en faveur d’une croissance forte et durable. Il prévoit la mobilisation directe de 120 milliards d’euros tout en permettant la reprogrammation des fonds structurels et la recapitalisation de la Banque européenne d’investissement (BEI). Ce sont donc en réalité, près de 240 milliards d’euros destinés à la croissance en Europe.

D’autre part, grâce à l’accord historique obtenu, prévoyant le lancement de la taxe sur les transactions financières d’ici la fin de l’année, nous pourrons dans les prochains mois, dégager de nouvelles ressources, mettre à contribution la finance et dissuader la spéculation.

La ratification du « paquet européen » est alors une étape importante pour la réorientation de l’action européenne. Dans les prochains mois, dans le cadre du vote du budget de l’Union, de nouvelles négociations devront être menées et pour qu’elle soit entendue, la France devra être dotée d’une voix forte. C’est pourquoi, un vote massif des parlementaires en faveur du pacte budgétaire européen est dès aujourd’hui, indispensable.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-ministres-et-le-ministere/l-equipe-ministerielle/bernard-cazeneuve/interventions-a-l-assemblee-21603/

A l’Assemblée Nationale

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA