Actu

"Bâtir concrètement l’Europe de la Défense".

 

vendredi 27 novembre 2015, par Gwendal Rouillard.

Je suis intervenu le lundi 23 novembre à la seconde rencontre "Osons la Défense", à l’invitation du président de "VH Conseil" et fondateur du "Forum Hippocampe", Vincent Hélin, aux côtés du général Patrick de Rousiers, président du comité militaire de "l’Union européenne 2012-2015" et de Marie-Laure Harel, conseillère de Paris.

Au début de la conférence, j’ai tenu à respecter un instant de recueillement en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, avec l’ensemble des participants et des invités.

Lors de mon intervention, j’ai rappelé les réalisations positives de l’Europe de la Défense, par exemple l’opération Sofia en Méditerranée ou encore la mission de formation militaire EUTM Mali.

J’ai salué l’action déterminée de Francois Hollande et de Jean-Yves Le Drian. A cet égard, je considère que le choix du président de la République d’invoquer l’article 42.7 du Traité de Lisbonne est une très bonne option. Il s’agit d’un signal politique très fort même si nous attendons désormais les traductions concrètes. Il est grand temps pour les pays européens de participer plus activement à la sécurité du continent et même au-delà. Le temps est à la mobilisation générale contre le terrorisme, en France et dans le monde.

Le général Patrick de Rousiers, venu dresser en quelques minutes le bilan de ses trois années au plus haut niveau bruxellois, a confié son espoir que l’Europe puisse, à travers sa Défense, franchir enfin le cap d’une réelle solidarité.

Sur la photo :
De gauche à droite, Gwendal Rouillard, le général d’armée aérienne Patrick de Rousiers, Vincent Hélin, Frédéric Ludet, directeur général de Défense Environnement Services et Marie-Laure Harel.

Mes combats

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA